Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Floriane Macian : des sciences au territoire

Portraits

-

11/04/2014

Titulaire d’un master en communication scientifique, Floriane Macian aime communiquer. Loin des musées de science, c’est en Savoie qu’elle exerce maintenant cette passion. Elle est responsable de la communication pour la Communauté de commune des Versants d’Aime qui compte 10 000 habitants.


Floriane Macian a suivi son objectif professionnel tout au long de son parcours universitaire. Après une licence en biologie, elle valide une licence en institut universitaire professionnalisé  « Art, science, culture et multimédia » à Versailles. Elle sort ensuite diplômée du master « communication scientifique » de l’Université de Strasbourg.


De la communication scientifique à la communication institutionnelle
En tant que responsable de la communication d’une communauté de commune, les missions sont nombreuses : elle gère notamment les relations avec les prestataires extérieurs, la stratégie de communication, la création des supports de communication et les relations presse. Il y a encore deux ans, Floriane Macian travaillait pour des organismes à vocation scientifique. « Je sentais que j’avais fait le tour de mon poste de chargée de communication pour le Centre de recherche sur les écosystèmes d’altitude, et je souhaitais changer ».

Reçue au concours d’attaché territorial, elle décide de trouver un poste dans la communication pure. « Ce qui m’a convaincu, c’est la complexité de continuer dans le domaine de la communication scientifique en zone de montagne, où il n’y a pas de grandes villes, pas d’universités. »


Une orientation guidée par son choix de vie en Savoie
« J’ai eu la chance de ne jamais être une semaine au chômage. A la sortie de mon stage, tous les postes se sont enchainés. » Floriane Macian a pourtant changée de voie depuis ses études. Passionnée de nature et de science, elle a toujours voulu concilier les deux. Elle avait notamment fait un stage au Parc national du Mercantour. « Mon rêve était de travailler dans le domaine de la vulgarisation scientifique pour le grand public, et idéalement dans la muséographie, mais j’ai choisi entre ma vie professionnelle et ma vie personnelle ». Un choix que Floriane Macian assume pleinement : « Dans mon poste actuel, les missions intéressantes se succèdent. »


Intégrer le réseau pour garder contact
« J’étais intéressée de voir ce que les gens devenaient après. Maintenant, je suis prête à être un contact disponible aux étudiants en cours de formation. ».
 

Stéphanie Cadet, étudiante en master 2 communication scientifique

563 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Noufou Ilboudo, coordinateur, Action contre la faim, Burkina Faso : Au secours des populations déplacées au Burkina Faso

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

28 septembre

Portraits

Philippe Zech, directeur de l'agence Lynx RH Strasbourg : Le candidat au cœur du processus de recrutement

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

18 septembre

1

Portraits

Aurélie Bedu, professeure de mathématiques, Illkirch-Graffenstaden : diriger la nouvelle génération vers les sciences

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

31 août