Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Andrea Argüeso Lleida : Ouverture autour de la science

Portraits

-

15/09/2017

Andrea Argüeso Lleida est doctorante à l’unité de Biotechnologie et Signalisation Cellulaire (CNRS, Université de Strasbourg) où elle poursuit sa troisième année de thèse. Elle a à cœur de partager la science avec le public lors de manifestations telles que Pint of Science ou Ma Thèse en 180 secondes.

 

Depuis sa licence en Espagne, à l’Université Salamanca, Andrea désire s’orienter vers le domaine du biomédical. Tout sourire et dans un français impeccable, elle explique s’intéresser à l’épigénétique. Elle étudie l’environnement de la molécule d’ADN qui agit comme interrupteur de l’expression des gènes. Le dysfonctionnement de ce système est observé dans certaines maladies comme le cancer. Grâce à la réparation de cet « interrupteur », de nouvelles stratégies thérapeutiques pourraient voir le jour. Au laboratoire, culture cellulaire et extraction d’ADN rythment ses journées, toutes différentes.

 

Evoluer dans un nouvel environnement

 

Aujourd’hui à Strasbourg, c’est pourtant à Bordeaux qu’Andrea a posé ses valises pour passer une année Erasmus. Pendant un an, elle a découvert l’autonomie complète, qui lui a permis de construire ce qu’elle considère aujourd’hui comme ses meilleurs souvenirs et sa plus belle expérience, mais aussi la bureaucratie française.

Avec ses nouvelles compétences, elle arrive sereinement à Strasbourg en deuxième année de Master. Son choix s’est rapidement porté sur cette ville, à la fois pour l’image qu’elle renvoie (de nombreux événements sont organisés et une forte population étudiante), mais aussi car elle espérait intégrer le laboratoire où elle se trouve actuellement pour son stage de master.

 

« Partager la science et communiquer »

 

Selon elle, « les doctorants doivent sortir du laboratoire. Il est important que leurs compétences soient constituées du partage et de la communication de la science ». Ainsi, en parallèle de son doctorat, elle prend part à différents événements de vulgarisation et de sensibilisation, dont Kids University. Cette manifestation vise à stimuler l’intérêt pour la recherche et la science auprès des collégiens, en montrant leur impact dans la vie quotidienne. Au cours de cette journée, les jeunes découvrent l’univers des laboratoires et rencontrent chercheurs et doctorants. Andrea est également bénévole à Pint of Science, un événement qui prône la démystification de la recherche scientifique, en la faisant découvrir au grand public dans un cadre détendu.

Actuellement, elle s’entraine à présenter sa thèse en un exposé clair et concis pour le concours Ma thèse en 180 secondes, et a consacré une grande partie de son temps à l’organisation des Journées de l’école doctorale des Sciences de la vie et de la santé.

Tous ces engagements représentent autant d’ouvertures vers l’extérieur, qui lui permettent de garder l’esprit ouvert et d’aller à la rencontre de nouvelles personnes. En égard à son expérience encore brève, elle conseille aux étudiants de multiplier les expériences pour compléter leur formation : des stages, des congrès, des conférences, des journées, …

Aujourd’hui, Andrea est dans l’attente d’un possible financement pour une quatrième année de thèse, qu’elle souhaiterait mettre à profit pour enrichir et améliorer son travail. Elle sait cependant qu’il faudra, le moment venu, mettre un point final à ce projet de recherche sur ce sujet qui la passionne.

 

Héloïse HERVE

Etudiante Master 1 Communication Scientifique

1051 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Noufou Ilboudo, coordinateur, Action contre la faim, Burkina Faso : Au secours des populations déplacées au Burkina Faso

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

28 septembre

Portraits

Philippe Zech, directeur de l'agence Lynx RH Strasbourg : Le candidat au cœur du processus de recrutement

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

18 septembre

1

Portraits

Aurélie Bedu, professeure de mathématiques, Illkirch-Graffenstaden : diriger la nouvelle génération vers les sciences

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

31 août