/medias/image/20656092195bc88714b9d89.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Partager, aider et conseiller les jeunes : l’ambition de Lina Tremisi, nouvelle ambassadrice du réseau Alumni

Portraits

-

29/08/2019

Lina Tremisi, nouvelle ambassadrice du Réseau Alumni, est chargée de rechercher, accompagner et mettre en œuvre les services innovants à la CTS, le réseau de transports de la métropole strasbourgeoise Avec deux reconversions et cinq métiers exercés, cette diplômée en sciences de l'éducation est toujours attirée par l'exploration de nouveaux territoires.


A la CTS depuis 2013, Lina Tremisi pilote des projets innovants transverses au sein de la Direction Développement Innovation et accompagne ceux que mettent en œuvre les six directions. Actuellement, elle apporte son soutien aux Systèmes d’Information pour la phase test de la nouvelle application mobile qui sortira en septembre 2019, dans la continuité de celle qu'elle a contribué à lancer à son arrivée. Cet « assistant de mobilité » proposera de nouveaux services aux voyageurs. 

Elle réalise aussi la veille sur les tendances en matière de mobilité et de consommation, afin d’identifier des solutions pour améliorer la qualité de service et l'information des voyageurs. Le Pass Mobilité, l’expérimentation des véhicules électriques compacts Cristal de Lohr, l’étude sur le tram-fret, l’implantation d’une consigne automatique de e-commerce, sont quelques-uns des projets qu'elle a conduits. « Je suis très curieuse et polyvalente, j'adore apprendre, explorer de nouveaux territoires en permanence. J'aime tout dans mon métier, je ne m'ennuie jamais  » sourit-elle.

Cette curiosité est dans son ADN. Déjà étudiante en marketing et communication à l'ISG, l'école de commerce parisienne, elle a choisi une formation internationale pour suivre des modules à New York, Tokyo et Pékin, et effectué un stage à San Francisco. Diplômée en 1987 d’un IMBA (International Master of Business Administration), elle commence sa carrière dans un cabinet de conseil en stratégie internationale,  puis comme responsable communication d'un institut de formation de France Telecom. En 1991, elle devient directrice du développement d'un groupe de communication à Nancy, pour lequel elle crée en 1992 le premier studio prépresse de Strasbourg. Elle en assume la direction commerciale de 1993 à 1997. 


Les sciences de l'éducation à 33 ans, un « bonheur absolu »

A 33 ans, elle ressent « une crise de sens » quand l'entreprise est rachetée. Suite à un bilan de compétences, elle se reconvertit dans la formation, par attrait pour l'humain et l'impact sociétal. Elle reprend des études et découvre l'université de Strasbourg, en licence et maîtrise de sciences de l'éducation. « Je me suis éclatée à l'université. C'était passionnant : sciences des organisations, statistiques, anthropologie, histoire de l'éducation, psychologie ... C'était le bonheur absolu. J'ai eu accès au meilleur de l'université : les savoirs, la diversité, l'expertise, des enseignants-chercheurs géniaux et passionnés » raconte-t-elle. 

Un de ses enseignants la recrute pour développer et gérer le service de formation continue à l'ENSAIS, devenue INSA Strasbourg, école d'ingénieurs et d'architectes. Après trois ans et l’arrivée de son fils, elle change à nouveau de métier et devient conseillère en assurances pour l'Association Générale des Médecins de France. En 2008, repérée par un chasseur de tête, elle prend la direction, y compris pédagogique, d'un groupe de formation supérieure privée,  dans les secteurs de l'optique et de l'esthétique. « Mon diplôme en sciences de l'éducation a été primordial » affirme-t-elle. 


" Dans la vie, je ne perds jamais, soit je gagne, soit j'apprends "

Être ambassadrice du Réseau Alumni est pour Lina Tremisi un moyen de rendre ce qu'elle a reçu. Marraine d'étudiants dans le dispositif du Réseau depuis 2014, elle aime partager, accompagner et conseiller les jeunes. "J'ai toujours trouvé de l'aide quand j'en avais besoin. A mon tour d'aider. Parfois un petit coup de pouce suffit à mettre quelqu'un sur la bonne route". 

Elle n'est pas avare de conseils pour les jeunes : « Osez, osez, osez. Personne n'est jamais mort d'un non. Si vous avez besoin d'aide, demandez. Ne vous limitez pas dans vos rêves. Préparez bien vos entretiens de recrutement, restez ouverts et curieux, faites-vous aider pour valoriser vos expériences. Elle cite Mandela "Dans la vie, je ne perds jamais, soit je gagne, soit j'apprends".


Propos recueillis par Stéphanie Robert


Venez la rencontrer le 26/09/2019 de 12h à 13h30 à la Faculté de Physique 3 rue de l’Université à Strasbourg 

257 vues Visites

1 J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Morceaux choisis : que deviennent les Alumni en sciences humaines ?

User profile picture

Service Relations Alumni UNISTRA

27 juin

Portraits

Martin Kopp, co-directeur de la campagne "Living the Change" chez GreenFaith : Quand la théologie rejoint l'écologie

User profile picture

Service Relations Alumni UNISTRA

27 mai

Portraits

Cédric Alviani, directeur du bureau Asie de l’Est, Reporter sans frontières : La défense du journalisme en Asie

User profile picture

Service Relations Alumni UNISTRA

23 avril