Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Alban Petit : accompagner les entreprises innovantes en Alsace

Portraits

-

01/09/2014

Formé aux sciences de l’environnement, Alban Petit conseille et accompagne les entreprises alsaciennes depuis 13 ans, d’abord en matière de gestion des déchets, puis de développement durable et maintenant sur les questions d’innovation. Une stimulation intellectuelle toujours renouvelée.
 

« C’est un métier dense et très diversifié, totalement fait pour ceux qui, comme moi, ne veulent pas s’ennuyer au quotidien. Ce qui est intéressant, c’est la diversité des sujets et des profils qui se présentent à nous. Cela demande une gymnastique intellectuelle pour suivre les domaines innovants, comprendre les stratégies des entreprises ou des partenaires, s’adapter aux différents contextes et niveaux d’approche » explique Alban Petit. Depuis 2011, il accompagne les entreprises en matière d’innovation, depuis l’amont du projet jusqu’à la mise sur le marché du nouveau produit ou service. Cela consiste par exemple, à les sensibiliser à de nouveaux défis ou questions, à organiser des ateliers de créativité, à  orienter les porteurs de projet vers les organismes pertinents et vers les aides possibles, techniques ou financières.


Un rôle d’accélérateur de projet
Et pour cela, il travaille en étroite collaboration avec « l’écosystème innovation », dont font partie, l’Université de Strasbourg, les laboratoires, les écoles d’ingénieurs et de management, les CRITT ou les pôles de compétitivité. Les projets qu’il soutient sont très variés : d’Overdrive Robotics, une start-up créée par de jeunes ingénieurs pour lancer un robot piloté par smartphone, à une PME ayant conçu des murs en cartons permettant de réduire radicalement  les consommations d’énergie.

L’autre volet de son métier se situe au niveau stratégique : la CCI pilote, avec la Région Alsace, l’Etat et l’Université de Strasbourg, la Stratégie régionale de l’innovation. C’est la facette institutionnelle de son travail, qui consiste à observer, optimiser le dispositif, œuvrer pour d’adoption d’une pratique commune et offrir les outils adaptés aux besoins des entreprises. « J’ai un peu un rôle d’accélérateur de projets. C’est un métier où la polyvalence des connaissances est aussi importante que le relationnel, où il faut être capable de gérer aussi bien des projets à long terme que des actions à court terme pour répondre aux besoins immédiats de nos clients. »


« La fac m’a appris à être exigeant avec moi-même »
Alban Petit est entré à la CCI Alsace en 2000, grâce à son stage portant sur la gestion des déchets, lors de sa maîtrise de sciences et techniques « Sols, pollutions et réhabilitation » à l’EOST (Ecole et observatoire des sciences de la terre de l’Université de Strasbourg). Une formation pluridisciplinaire, mêlant géologie, géographie, chimie analytique, mécanique des fluides, et même sociologie et droit. Il enchaîne avec un DESS en gestion de l’environnement industriel à Grenoble, avant que la CCI ne lui offre un poste pour conseiller les entreprises dans la gestion de leurs déchets.

« Ma formation à l’Université de Strasbourg m’a apporté la transversalité. Elle avait un souci particulier du désenclavement, notamment en faisant appel à de nombreux intervenants extérieurs, issus du monde professionnel. L’Ecole avait un haut niveau d’exigence, en termes de rigueur, d’application, de réflexions abouties et cohérentes. A l’université, contrairement aux écoles d’ingénieur, l’étudiant est amené à être rapidement autonome, à se construire lui-même un professionnalisme pour arriver au bout du cursus. Cela m’apporte encore aujourd’hui. »

Son métier étant de créer du réseau, il lui semblait naturel de rejoindre celui des alumni. C’est aussi pour lui un moyen de garder le contact avec l’Université et, espère-t-il, de retrouver d’anciennes connaissances perdues de vue.
 

Stéphanie Robert

531 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Noufou Ilboudo, coordinateur, Action contre la faim, Burkina Faso : Au secours des populations déplacées au Burkina Faso

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

28 septembre

Portraits

Philippe Zech, directeur de l'agence Lynx RH Strasbourg : Le candidat au cœur du processus de recrutement

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

18 septembre

1

Portraits

Aurélie Bedu, professeure de mathématiques, Illkirch-Graffenstaden : diriger la nouvelle génération vers les sciences

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

31 août