Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Strasbourg, terre d'inventions

Alum'News

-

06/01/2016

Strasbourg the europtimist incarne un territoire entreprenant et expérimental. C’est le carrefour des savoirs depuis plusieurs siècles, en témoignent ces innovations ayant connu un succès international dans des secteurs allant de la chirurgie à l’automobile, en passant par la culture ! Derrière chaque invention se lit l’optimisme, la confiance en l’avenir, l’ambition, la créativité.
 

Les inventions présentées dans la vidéo constituent bien sûr une liste non-exhaustive, de nouvelles innovations voient régulièrement le jour dans la capitale européenne ! Elles s’enchaînent dans la vidéo au fil d’un parcours de découverte dans la ville de Strasbourg, sans suivre un ordre chronologique selon les dates de création.

Pour en savoir plus sur ces créations qui sont entrées dans le cœur de nos vies, retrouvez ci-dessous les histoires de « Strasbourg, terre d’inventions » !

- Imprimerie, Johannes Gutenberg, 1450 : originaire de Mayence, Gutenberg s’installe à Strasbourg vers 1434 et c’est ici qu’il conçoit un procédé qui associe le texte à la gravure, et qui permet ainsi de passer du livre manuscrit au livre imprimé. La Bible de Gutenberg ou « bible à quarante-deux lignes » (B42) est le premier livre imprimé en Europe à l'aide de caractères mobiles. Aujourd’hui sa statue prône en plein centre de Strasbourg.

- Journal imprimé, Johann Carolus, 1605 : le premier journal imprimé connu au monde, une gazette hebdomadaire de 4 pages, fut lancé à Strasbourg par un imprimeur et relieur alsacien. Il commença l'édition de la version allemande Relation aller Fürnemmen und gedenckwürdigen Historien (Communication de toutes les histoires importantes et mémorables) en 1605 en Strasbourg. Ce tout premier périodique d'information suscita aussi le tout premier cas de censure concernant un périodique d'information.

- Chirurgie à distance, Jacques Marescaux, 2001 : fondateur de l’Institut de Recherche contre les Cancers de l'Appareil Digestif (IRCAD), centre de référence de renommée mondiale en matière de chirurgie mini-invasive et de l’European Institute of TeleSurgery, le Professeur Marescaux réalise une première mondiale en télé-chirurgie en opérant de la vésicule biliaire une patiente qui se trouvait à Strasbourg, depuis New York. C'est l'Opération Lindbergh.

- Tube cathodique, Ferdinand Braun, 1897 : Professeur à l'université de Strasbourg, il développe un tube cathodique particulier, dit « tube de Braun ». Son invention mène rapidement au développement de l'oscilloscope, qui plus tard va permettre de réaliser les tubes cathodiques des téléviseurs, puis des premiers écrans d'ordinateurs.

- La plus petite led du monde, IPCMS de Strasbourg, 2014 : une équipe de chercheurs de l’Institut de Physique et Chimie des Matériaux de Strasbourg (IPCMS) crée la première diode électroluminescente. Cette expérience ouvre la voie à la réalisation d'un encore lointain ordinateur moléculaire. Pertinent pour une terre d’inventions, de créer des ampoules, symbole de l’idée !

- Prix Nobel, Jean-Marie Lehn 1987, Jules Hoffmann 2011, Martin Karplus 2013 : Strasbourg est une pépinière d’inventeurs de renommées internationale. L’alsacien Jean-Marie Lehn obtient en 1987 le Prix Nobel de Chimie pour ses travaux qui ont conduit à la définition d'un nouveau champ de recherche, la "chimie supramoléculaire", distincte de la simple chimie moléculaire.
Jules Hoffmann, d'origine luxembourgeoise, directeur de recherche émérite au Centre National de la Recherche Scientifique, professeur à l'Université de Strasbourg, décroche le prix Nobel de physiologie et de médecine en 2011 pour ses découvertes sur l'activation de l'immunité innée.
Martin Karplus a reçu le prix Nobel de chimie en 2013. Le chimiste-théoricien américain a été nominé pour ses travaux sur la prédiction des processus chimiques.

- Caddie, Raymond Joseph, 1928 : le premier caddie est lancé par Raymond Joseph qui crée en 1928 Les Ateliers Réunis, une petite manufacture de cinq personnes fabriquant des accessoires en fils métalliques (paniers à salade, mangeoires pour poussins, égouttoirs) et qui décide plus tard de se lancer dans les chariots de supermarchés.

- Aspirine, Charles Frédéric Gerhardt, 1853 : ce chimiste alsacien réussit la première synthèse de la molécule de base de l'aspirine, l'acide acétylsalicylique, proche du médicament actuel.

- Bugatti, Ettore Bugatti, 1909 : issu d’une famille d’artistes italiens, Ettore Bugatti s’installe en 1909 avec sa famille près de Strasbourg, à Molsheim et y produit sa première automobile et première sportive de course, la Type 136,9. Présentée la même année au Salon de l’automobile de Paris, elle y remporte un vif succès. Ettore Bugatti est encore considéré aujourd’hui comme un des pionniers de l'industrie automobile de luxe et de compétition.

- Strass, Georges Frédéric Strass, 1746 : le joaillier du roi de France, né à Wolfisheim, près de Strasbourg, crée des bijoux d’imitation, dont les premiers strass, dans son atelier au 18ème siècle. Une belle coïncidence au cœur d’une ville que les habitants nomment aujourd’hui « Stras » !

- Kronenbourg, Jérôme Hatt, 1664 : reconnu dans le monde entier, la célèbre bière Kronenbourg a vu le jour grâce à Jérôme Hatt qui obtient sa maîtrise de brasseur en 1664 et loue la brasserie du Canon place du Corbeau. Il inaugure ainsi une dynastie de patrons brassicoles qui marque l'Alsace depuis plus de 300 ans et huit générations !
 

En savoir plus sur Strasbourg the europtimist: 
http://www.europtimist.eu/

465 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Alum'News

Livrez vos meilleurs conseils, en selfie vidéo !

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

18 juillet

1

Alum'News

Pourquoi s'inscrire au Réseau Alumni Unistra ?

photo de profil d'un membre

Evelyne HOUEL

18 juillet

Alum'News

L'Alum'News n°14 est sortie !

photo de profil d'un membre

Françoise GAST

10 avril