Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Pierre Boccon : « Aider les entreprises à concevoir des produits plus respectueux de l’Homme et de l’environnement »

Portraits

-

12/11/2014

Pierre Boccon-Gibod est responsable du département écoconception chez SGS, une société d’audit et de conseil de 80 000 collaborateurs à travers le monde. Un métier passionnant pour cet ancien diplômé de l’ESBS (Ecole supérieure de biotechnologie de Strasbourg), dont il préside l’association des alumni.
 

Pierre Boccon-Gibod conseille les entreprises en matière d’écoconception de produits : choix des matières premières, conception, commercialisation, fin de vie. A chaque étape, il analyse les impacts environnementaux et conçoit des alternatives ou des solutions plus respectueuses de l’environnement et de l’utilisateur. Ses clients sont des entreprises de la grande distribution, des PME ou des industriels.

Il travaille chez SGS depuis deux ans après une période aux États-Unis, puis en Belgique. Il est responsable de la zone Angleterre-France-Belgique. « C’est passionnant. Je suis toujours amené à traiter des sujets de fond et des sujets d’actualité, qui touchent l’homme et la planète. Nous avons une approche systémique, ce qui implique de nombreuses d’interactions avec les parties prenantes et la prise en compte de nombreuses thématiques. Selon les projets, nous collaborons par exemple avec des experts en hygiène ou en nutrition. C’est vraiment stimulant. Et puis, j’aime évoluer dans un contexte international, interagir avec différentes cultures » explique-t-il.


L’ESBS, une école plurinationale
Pierre est diplômé ingénieur de l’ESBS de l’Université de Strasbourg. Il y a étudié de 2006 à 2009. En dernière année, il a également suivi le master 2 en sciences environnementales de l’EOST (Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre de l’Université de Strasbourg) et complété son parcours avec un mastère spécialisé en développement durable à l’école de commerce de Toulouse.

« L’ESBS et l’EOST m’ont laissé de très bons souvenirs de camaraderie, de périodes de grande activité avant les examens ou les oraux, mais toujours dans la bonne humeur et dans un contexte plurinational, puisque l’ESBS est une école franco-suisse-allemande. Pendant l’année, nous partions un mois sur le terrain en stage en Allemagne ou en Suisse, les cours et TP y étaient délocalisés. L’ESBS m’a fait prendre conscience de la diversité culturelle et technique de ces pays frontaliers. »


Croiser le prix Nobel de physiologie à la machine à café…
Un de ses souvenirs le plus marquants est son séjour aux Etats-Unis, pour son stage de fin d’études dans une entreprise de pointe en biotechnologie. « Partir un an aux Etats-Unis, dans une boîte high-tech et travailler avec des pointures dans ce domaine, tout autant passionnées par leur métier qu’accessibles, c’était incroyable. En prenant le café, je discutais quelques fois avec Richard Roberts, prix Nobel de physiologie et directeur scientifique de la boîte » se remémore-t-il.

Pierre Boccon-Gibod est aussi président de l’association des alumni de l’ESBS qui compte un millier de membres. « On a toujours besoin d’un réseau, pour garder contact, se tenir au courant du marché, pouvoir solliciter des anciens ou être sollicité par des étudiants en recherche d’emploi. Le réseau alumni est en mesure d’apporter cette aide à l’orientation, qui ne peut pas être entièrement fournie par l’Université. L’association d’anciens est aussi le meilleur ambassadeur de l’école auprès des entreprises et des futurs étudiants. Mon attente est que les écoles partenaires comme l’ESBS puissent elles aussi rayonner à l’intérieur de l’Université de Strasbourg. »
 

Stéphanie Robert

618 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Philippe Zech, directeur de l'agence Lynx RH Strasbourg : Le candidat au cœur du processus de recrutement

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

18 septembre

1

Portraits

Aurélie Bedu, professeure de mathématiques, Illkirch-Graffenstaden : diriger la nouvelle génération vers les sciences

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

31 août

Portraits

Catherine Cohet, pharmacoépidémiologiste, GSK : L'épidémiologie au service des vaccins anti-viraux

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

17 juillet