/medias/image/20656092195bc88714b9d89.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Management bienveillant : outils et réflexions issus de l'afterwork du 23 mai 2019

Emploi

-

24/05/2019


Nous sommes en train de vivre la 4ème révolution avec l’arrivée et le développement de l’intelligence artificielle.

Ce qui a pour conséquence de modifier notre façon d’apprendre, d’être les uns par rapport aux autres, de travailler, etc.

De ce fait, cela génère une façon d’être avec les autres qui est maintenant différente et demande aux leaders de s’adapter.

Le travail d’un leader est de prendre les gens tels qu’ils sont et de créer, par la bienveillance et l’encouragement, les conditions dans lesquelles il pourront s’épanouir et se développer. Tout le reste n'est que désir de détermination et de contrôle. (Steve Jobs)

Ce qui nous amène vers 4 moteurs : tolérance – motivation – conditions – épanouissement


Actuellement un leader, doit savoir où il veut aller et en plus il doit être bienveillant.

Il doit être le maitre du changement qui montre la direction, donne du sens, a une vision de l’avenir et en plus il doit avoir confiance en lui, les autres et être dans le partage.


Qu’est-ce que la bienveillance ?

Selon le dictionnaire : c’est la capacité à se montrer indulgent, gentil et attentionné envers autre d’une manière désintéressée et compréhensive


Ce qui nous amène à des questionnements et des réflexions de la part des participants :


  • « Manière désintéressée : pour un leader est-ce le cas ? » car un manager a pour but de faire avancer son équipe vers un objectif fixé par l’entreprise, d’assurer la performance de ses collaborateurs.

« Il peut être désintéressé de manière personnelle (ne pas vouloir se mettre en avance à outrance par exemple) mais travailler à atteindre l’objectif fixé par et pour l’entreprise. »

Attention à ne pas tomber dans le management chamallow, c’est-à-dire être bienveillant en oubliant la notion de performance. Car si on l’oublie on est plus dans le monde du travail.


  • Comment cette bienveillance s’incarne-t-elle ? 

1. le management a la ferme intention de faire le bien, d’œuvrer pour le bien, d’être actif, d’agir, être dans une dynamique mais aussi dans la reconnaissance, reconnaître son équipe.

2. Ce leader doit être responsable.

Par exemple, ne pas se séparer de quelqu’un qui n’est pas à sa place c’est une malveillance, autant pour lui que pour son équipe. Le leader doit penser à la bienveillance de son équipe.

Cela amène à prendre des décisions qui sont parfois douloureuses, mais aussi à laisser de l’autonomie, de la liberté.


Attention, l’entreprise va avoir un impact sur le management, il sera difficile d’être bienveillant dans une entreprise autoritaire. Sa personnalité va aussi permettre de déterminer son approche managériale, de même que les besoins de ses collaborateurs. Par exemple, certaines personnes ont besoin d’être plus cadrées mais il faut toujours leur laisser une part d’autonomie dans l’accomplissement des tâches, manière de travailler, etc.


La Démarche appréciative

C’est le regard qui est posé sur l’équipe dans l’entreprise où l’on est.

On se focalise sur ce qui fonctionne, les réalisations et les succès de l’équipe.

Pourquoi, comment elle fonctionne et quelles sont ses compétences.

On ne se soucie pas de ce qui ne fonctionne pas.

On va aller voir ce qu’on a fait, ce que l’on accompli actuellement quand et vers quoi on va aller

Si on regarde ce qui ne va pas, on casse tout et on repart de 0

Avec la démarche appréciative, on ne repart pas de rien !

Pour mettre en action cette démarche appréciative, Mme Perrin vous conseille d’utiliser la méthode SWOT.


La posture appréciative :

Exercice à faire en binôme

Questionner votre binôme de la question 1 à 4 puis passer à la 2eme personne. 

1. pourriez-vous décrire une expérience, un moment, une situation de votre vie professionnelle dans laquelle vous vous êtes senti complément engagé, plein de ressources ou de vie ? 

2. sans modestie excessive, quelles sont vos réussites ou vos succès les plus remarquables ? Qu’est-ce que vous apportez de spécifique dans votre activité N ? 

3. Qu’est-ce qui vous procure, dans votre activité (votre organisation) le maximum de plaisir, de satisfaction ? qu’est-ce qui vous donne vraiment vie ? 

4. Quels sont les 3 souhaits que vous formuleriez pour renforcer la vitalité et la bonne santé de votre activité (l’organisation) ? 


Conseil : cet exercice permet de prendre conscience de ce qui nous motive. Vous pouvez l’utiliser pour préparer un entretien d’embauche ou votre entretien professionnel. 


Témoignage : "cet exercice permet d’intégrer le négatif à l’intérieur du positif sans porter de lunettes roses."


Il est important de faire prendre conscience de leurs forces aux employés et qui puissent les mettre en action, car :

  • Ils ont 6x plus de chance d’être épanoui
  •  Permet d’augmenter de 38% leur performance individuelle e
  • 44% de ces personnes sont plus loyales envers leur entreprise
  • Amène une équipe plus productive de 12%


Pour le leader, la régulation de soi, la maîtrise de ses émotions sont fondamentales aujourd’hui.


Pour mieux se connaître voici les 6 axes de caractères 










Aller plus loin :

Test conseillé : https://www.viacharacter.org/www/character-strengths-survey

La méthode des 5D : http://appreciative-inquiry.fr/blog_fr/approche/la-demarche-des-5d/

La Méthode SWOT : recherche google

Pour les personnes intéressées par les cartes de forces : https://www.positran.fr/produit-319724-cartes_des_forces.html



Animation effectuée par Laurence Perrin et propos recueillis par Laetitia Sciacca.


219 vues Visites

J'aime

  • management
  • évolution du travail
  • bien être
  • relations professionnelles
  • communication
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Emploi

Les 5 raisons d’utiliser le cerveau collectif

User profile picture

LAETITIA SCIACCA

20 août

Emploi

Retour vers le future of work

User profile picture

LAETITIA SCIACCA

13 août

Emploi

Quand entreprise humaniste rime avec collaborateur épanoui !

User profile picture

LAETITIA SCIACCA

06 août

alumni.unistra.fr