Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Gonzalo de Pedro : chasseur de têtes de haut niveau

Portraits

-

11/04/2014

 
Après avoir suivi tout son cursus universitaire à la Faculté de psychologie de l’Université de Strasbourg, Gonzalo de Pedro a choisi d’évoluer dans le domaine des ressources humaines. Il codirige aujourd’hui le bureau français de TRANSEARCH International, un des leaders mondiaux du recrutement de cadres dirigeants.

« Connaître et comprendre la nature humaine, avec un intérêt tout particulier pour les aspérités et le relief des individus », tel était l’objectif de Gonzalo de Pedro lorsqu’il a intégré la Faculté de psychologie en 1986. C’est ainsi qu’il s’est mis en quête d’un métier qui lui permettrait d’être en relation avec autrui et s’est découvert un réel intérêt pour la psychologie du travail dès ses premiers stages en entreprise.


Unir des destins
Après un premier poste d’encadrement au sein de la grande distribution à la sortie de l’université « une excellente école pour faire ses premières armes dans le management des ressources humaines », Gonzalo de Pedro a travaillé pendant 11 ans au service du numéro 1 mondial du conseil en recrutement de cadres qu’il a quitté en 2007 pour rejoindre un cabinet spécialisé dans le recrutement de dirigeants, le cabinet NEUMANN. Depuis le 1er décembre 2015, il a rejoint TRANSEARCH International, un concurrent direct mieux implanté dans le monde (60 bureaux dans 37 pays).
Le bureau strasbourgeois est composé de dix personnes – quatre consultants, quatre chargées de recherche et deux assistantes – ce qui est un effectif important dans la niche que représente le recrutement de dirigeants (autour de 3% des recrutements cadres) mais il est nécessaire car « pour bien chasser, il faut chasser en meute, et avec de gros moyens. En fonction des besoins de nos clients, nous allons identifier, approcher et évaluer les candidats qui correspondent le mieux au profil défini. La  chasse de tête de haut niveau ne supporte pas l’à-peu-près. » Devenu actionnaire de la société, et de cinq autres entreprises via son activité de Business Angel, Gonzalo de Pedro apprécie de rencontrer ainsi des personnes aux histoires individuelles très variées. « Dans mon métier, je côtoie beaucoup de dirigeants de très haut niveau, à la tête d’importantes entreprises internationales ou héritiers de belles entreprises familiales. Et ce qui me plaît c’est d’unir le destin de ces sociétés avec ceux de candidats à haut potentiel qui vont les développer et les pérenniser ! »


Une époque d’insouciance
De sa formation à l’Université de Strasbourg, il retient quelques enseignements et notamment des questionnements qui lui servent aujourd’hui à « cerner les personnalités, évaluer les candidats mais aussi, dans la relation commerciale, à identifier les clients auxquels il a affaire… ». Il avoue que, dans son métier, être psychologue est essentiel. Mais il confie volontiers que cette qualité ne vient pas forcément par la formation même si « beaucoup d’ancrages émanent certainement de cette période universitaire ». Celle-ci est d’ailleurs pour lui synonyme d’insouciance et provoque chez lui beaucoup de nostalgie.
C’est donc tout naturellement qu’il s’est inscrit dans le réseau alumni après avoir assisté à une présentation du président de l’université sur le sujet. « C’est un véritable moyen pour l’université de s’ouvrir aux entreprises, de développer les contacts et de faciliter l’accès aux stages pour les étudiants. Et bien sûr, le réseau des anciens peut m’intéresser, en tant que recruteur, toujours à la recherche de  nouveaux cadres dirigeants à fort potentiel ! »

Floriane Andrey

976 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Philippe Zech, directeur de l'agence Lynx RH Strasbourg : Le candidat au cœur du processus de recrutement

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

18 septembre

1

Portraits

Aurélie Bedu, professeure de mathématiques, Illkirch-Graffenstaden : diriger la nouvelle génération vers les sciences

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

31 août

Portraits

Catherine Cohet, pharmacoépidémiologiste, GSK : L'épidémiologie au service des vaccins anti-viraux

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

17 juillet