Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

En savoir plus sur la mutipotentialité : retour sur l'alum'n work du 19/10

Emploi

-

20/10/2017

L'afterwork du 19 octobre 2017, animé par Isabelle Claude du cabinet Hibisa, a été riche d'échanges, en voici un bref résumé.

Les multipotentiels, aussi connus sous l'appelation Zèbres, HPI, etc

Ils ont un mode de fonctionnement et des caractéristiques bien spécifiques.

Ils sont les opposés des spécialistes, dans son schéma de penser c'est très compliqué de se spécialiser, il aime beaucoup de choses et a du mal à choisir.

Quels sont leurs défauts ?

Pour commencer, un multipot (de son petit nom) ne voit que ses défauts.
 
1. Syndrome de l'imposteur
Un multipot (de son petit nom) ne voit que ses défauts. Pour lui le succès n'est pas dû à lui, son travail mais à une composante extérieure, il se demande par exemple, pourquoi on pense à lui pour ce job. Il a souvent des croyances limitantes.

Une croyance limitante est une vue de notre esprit qui nous fait croire que l’on n’est pas capable de faire certaines choses. Elle nous vient le plus souvent de notre éducation ou de nos expériences passées (en particulier de nos échecs). Ces fausses croyances sont toxiques car elles brident le potentiel. Elles ont aussi un effet pervers: plus on y croit fort, plus on essaiera de trouver des preuves pour les justifier.

2. le multipotentiel est hypersensible et n'est pas d'humeur stable
Iil va jusqu'à l'épuisement, c'est une éponge.
Par exemple, un enfant va faire une crise et on ne sait pas pourquoi,  s'il ressent une injustice, il pleure, etc
 
3. sensation d'inachevé
Les autres ont l'impression qu'il ne finit jamais rien, mais le multipotentiel s'arrête au niveau de l'information qu'il recherchait car il n'a pas le besoin d'en savoir plus.
 
4. perte de fil rouge et noyade
Le zèbre a du mal à se canaliser, il aime beaucoup de choses et choisir est difficile.
Pour l'exterieur, il n'y a pas de cohérence. En France, nous n'avons pas l'habitude des parcours atypiques mais d'autres pays comme le Canada s'adaptent très bien à cette personnalité.
La question à ne pas perdre de vue est : Quel sens je veux et vais donner à ma vie ?
 
5. troubles DYS et TOCS
La multipotentialité est souvent associé à des troubles DYS (dyslexie, dysorthographie, dyspraxie, etc) et des TOCS
 
6. être toujours débutant
Ils peuvent avoir l'impression d'être continuellement débutant dans leur métier, car ils en changent plus
 
7. ennui et répétition
Dans un cadre répétitif, il s'ennuie rapidement

 

8. respect du cadre et de la hiérarchie.

Il a du mal avec le cadre et la hiérarchie, il lui faut du sens, recherche un supérieur inspirant. Souvent perçu comme quelqu'un d'ingérable


Quelles sont leurs qualités ?

 

1. L'apprentissage rapide

2. sensibilité / empathie

Pour le coup, il est un bon manager, à l'écoute de son équipe!

3. créativité

4. curiosité

5. rapidité

6. vision 360°

7. intelligence qualitative

8. humour

La difficulté principale d'un multipotentiel est un environnement hostile que ce soit ses proches, l'école ou le milieu professionnel.
 
Kit de survie  
 
Pour survivre, il est important de bien vous connaître, d'identifier vos besoins, vos valeurs, d'étudier vos évènements passés et de déterminer vos forces et talents, pour pouvoir créer une équation de vie.
il faut également travailler sur l'estime de soi, on est pas mieux qu'un autre, l'on a juste un fonctionnement différent.
 
Cette équation de vie vous permettra de définir qui est important, ce qui vous tient à coeur et de vous aider dans vos choix professionnels et familiaux.
Il est important de se tenir à cette équation, on ne l'écrit pas à un moment sans en tenir compte par la suite.
 
Il faut s'assumer pleinement, on s'entraîne au bonheur même si l'on est sensible.
Une bonne façon de commencer : Les 3 kifs par jour : méthode où tous les matins on décide des 3 petits plaisirs qu'on se fera dans la journee, comme boire un café avec un ami ou écouter une chanson revigorante
 
Il est important de se créer des temps de repos pour se reconnecter, pour que le cerveau ne soit plus alimenté
 
Ne doit pas faire de ses passions un nouveau métier, à  chaque fois
 
Pas épuiser les proches
 
Arriver à se poser
 
Pour finir, les choses et le monde changent, nous sommes dans une période de transition et de changement avec, notamment, le réveil et l'émergence des multipotentiels
 
Références : 
1. Emilie Wapnick - Youtube - vidéo TEDx
2. LinkedIn : Thomas Chassagne
3. Livre : Vive les Zatypiques, Audrey Akoun
4. Communauté : La boîte à zèbres 
 
Pour en savoir plus, 2 articles issus du blog Chômeur Vigilant, pour faire suite à la soirée :
 
Je vous donne RDV à notre prochain Alumn'n work le 16 novembre : Autisme et emploi: une rencontre impossible ?
 

764 vues Visites

J'aime

  • multipotentialité
  • relations professionnelles
  • management
  • égalité professionnelle
  • projet professionnel
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Emploi

Comment valoriser son travail en entreprise

photo de profil d'un membre

LAETITIA SCIACCA

15 septembre

Emploi

Cohérence entre discours et actes : comment s'en assurer avant de postuler ?

photo de profil d'un membre

LAETITIA SCIACCA

11 août

Emploi

Le modèle des entreprises libérées résiste-t-il mieux à la crise ? Témoignages

photo de profil d'un membre

LAETITIA SCIACCA

28 juillet