/medias/image/20656092195bc88714b9d89.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Clément Sabatier : la relation clientèle en cœur de métier

Portraits

-

11/04/2014

Diplômé de l’école d’ingénieur Télécom Physique Strasbourg en 2006, Clément Sabatier est responsable Grands Comptes Asie-Pacifique chez Excico, entreprise d’ingénierie dans le domaine des matériaux semi-conducteurs. Entré par la porte de la haute technologie des lasers, le jeune ingénieur s’est vite découvert un intérêt profond pour les échanges avec les clients.


De l’ingénierie d’application à la relation clientèle
Pour son stage de fin d’études, Clément Sabatier avait prévu de travailler dans un laboratoire allemand spécialisé dans les lasers. Le stage est annulé au dernier moment. Ce qui aurait pu représenter une difficulté dans le parcours du jeune ingénieur en formation va se révéler être en fait un tremplin. Son directeur d’école lui parle d’une offre de stage également axée sur les lasers, en région parisienne. Clément Sabatier rejoint le groupe de travail sur place. Commence alors une aventure professionnelle qui va lui ouvrir les portes de l’Asie et lui faire découvrir de nouvelles compétences et centres d’intérêts professionnels.

Une fois diplômé, le jeune homme est recruté par Excico, start up née de l’entreprise qui l’avait accueilli en stage, spécialisée dans le traitement laser de couches minces de silicium nécessaires à la fabrication de puces électroniques (traitement dit de « recuit thermique »). « J’ai débuté en tant qu’ingénieur application, raconte-t-il. J’avais pour mission de trouver de nouvelles applications à la technologie de pointe mise en place par l’entreprise, et, en collaboration avec le directeur marketing, de trouver des clients potentiels ».

A cette époque, le jeune ingénieur passait encore une grande partie de son temps au laboratoire pour tester des échantillons sur la machine prototype que fabriquait la start up. En 2009, lorsque la première machine est vendue à un grand fondeur* basé à Taïwan, Clément Sabatier, est envoyé sur place en tant que spécialiste technique polyvalent. Pendant 14 mois, il travaille au coté du client, assure le bon fonctionnement de la machine et assiste les ingénieurs chargés du développement des nouvelles puces. « Le travail à Taïwan était ardu et exigeant, cette première machine avait encore besoin d’ajustements et il fallait répondre présent presque 24h sur 24, se souvient l’ingénieur. Mais c’est à cette époque que s’est révélé mon intérêt pour la gestion des relations avec les clients », dit-il.


Un métier de contact ouvert sur le monde
A son retour, Clément Sabatier change de fonction. « Je voulais continuer d’interagir avec les clients, discuter avec eux de ce que l’on pouvait faire pour leur production », explique-il. Depuis juillet 2010, l’ingénieur ne s’occupe plus d’aspects technologiques en termes de développement ou d’applications. Il se concentre sur l’activité de vente de l’entreprise. « Je suis account manager pour Singapour, et aussi coordinateur des ventes, car nous travaillons avec des agents en Chine et au Japon », précise-t-il. Clément Sabatier apprécie beaucoup l’étape de négociation avec les clients. « Cette étape dure longtemps. L’acquisition de l’une de nos machines représente un gros investissement financier pour nos clients. Il faut savoir prendre le temps d’expliquer. Il faut aussi faire preuve de pédagogie. Les cultures sont différentes et la barrière de la langue peut exister, malgré l’utilisation de l’anglais », dit-il. Son travail conduit le jeune homme à beaucoup voyager, ce qu’il affectionne particulièrement. « J'ai aussi la chance de côtoyer des personnes expérimentées avec qui il est très enrichissant pour moi de travailler », ajoute-il enthousiaste. Pour son futur professionnel, le jeune ingénieur envisage de continuer d’occuper des fonctions commerciales.

Aurélie Angot

* terme désignant les entreprises assurant la fabrication de puces électroniques une fois leur conception mise au point.

534 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Alice Frémand, data manager au British Antarctic Survey (UK Polar Data Centre) : Servir la recherche sur les pôles avec la science ouverte

User profile picture

Service Relations Alumni UNISTRA

24 septembre

1

Portraits

Partager, aider et conseiller les jeunes : l’ambition de Lina Tremisi, nouvelle ambassadrice du réseau Alumni

User profile picture

Service Relations Alumni UNISTRA

29 août

1

Portraits

Morceaux choisis : que deviennent les Alumni en sciences humaines ?

User profile picture

Service Relations Alumni UNISTRA

27 juin