Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Amina Zaghzi, chirurgien-dentiste : soulager, soigner et rendre le sourire aux autres

Portraits

-

06/12/2019

Diplômée de la Faculté dentaire de Strasbourg en 2014, Amina Zaghzi exerce comme chirurgien-dentiste à Nancy, dans le cabinet dont elle est devenue associée en 2017. Le soin aux autres et la formation continue sont les moteurs de cette jeune praticienne impliquée et pétillante.


Amina Zaghzi s'estime « très chanceuse » parce qu'elle a trouvé rapidement un cabinet où elle est devenue collaboratrice en 2015, puis associée, en 2017, après 18 mois de remplacements de confrères et consœurs seulement. Une évolution rapide pour celle qui voulait être dentiste depuis l'adolescence, depuis le stage de 3e qu'elle a réalisé chez son dentiste. Déjà, elle aimait le contact avec les patients, et l'idée de pouvoir être son propre patron, indépendante. Soigner les autres est sa motivation première, comme ses quatre frères et soeurs, qui ont tous embrassé la carrière médicale eux aussi. « D'une manière directe et rapide, je peux les aider et les soulager. Et leur rendre le sourire, pour qu'ils se sentent mieux ».


Indispensable formation continue

Elle est omnipraticienne, c'est-à-dire qu'elle pratique tout type de soin : pose de prothèses, soin des caries, prévention, chirurgie... Elle suit des formations privées et universitaires pour pouvoir en proposer d'autres à ses patients, comme la pose d'implants. « Mon objectif est de soigner mon patient de A à Z, et de faire appel le moins possible à un confrère, sauf dans les cas complexes et particuliers ». C'est un métier qui évolue beaucoup et rapidement, raconte-t-elle. « La formation continue est très importante, il faut toujours rester à jour, connectée. Ma plus grande peur est de tomber dans la routine ».

On peut dire qu'elle pratique trois métiers en un. En plus des soins au fauteuil, elle gère ses rendez-vous et son agenda, nettoie et stérilise le matériel, souvent pendant la pause de midi et le soir. Comme toute profession libérale, elle est aussi entrepreneure et doit gérer, avec son associée, le cabinet, la comptabilité, l'administratif, la mise aux normes, la maintenance de la chaîne de stérilisation, etc. Ce volet entrepreneur représente un tiers de son temps de travail. Des journées bien chargées, qui devraient s'alléger l'année prochaine avec l'embauche d'un.e assistant.e dentaire. Plus tard, une envie continue de lui trotter dans la tête : partir en mission humanitaire, en France ou à l'étranger, quand son cabinet sera bien assis.


« Très bien lotis » 

« Je me rends compte, après échanges avec mes amis et confrères, que la formation dentaire à Strasbourg est de grande qualité, nous étions très bien lotis. J'ai commencé ma formation pratique en troisième année au Nouvel Hôpital Civil, une clinique neuve, étincelante. Nous étions les premiers » se souvient-elle. C'est là où elle a soigné ses premiers patients. Ses études ont conforté son sens de l'organisation et sa rigueur, des traits typiques de la Faculté de Strasbourg selon elle, et qui correspondent aussi à sa personnalité. Elles lui ont aussi apporté de grandes amitiés. « Strasbourg est excellente pour la vie étudiante » souligne-t-elle. 

La jeune dentiste aime recevoir les informations du réseau Alumni, notamment celles en rapport avec la Faculté de Chirurgie dentaire. Elle reprend les propos qui l'ont marquée étudiante, prononcés par un de ses enseignants au dernier cours : « Surtout, faites ce que vous aimez pour continuer de vous lever le matin avec le sourire dans 10, 15 ou 20 ans. Formez-vous et apprenez ».


Propos recueillis par Stéphanie Robert

1128 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Philippe Zech, directeur de l'agence Lynx RH Strasbourg : Le candidat au cœur du processus de recrutement

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

18 septembre

1

Portraits

Aurélie Bedu, professeure de mathématiques, Illkirch-Graffenstaden : diriger la nouvelle génération vers les sciences

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

31 août

Portraits

Catherine Cohet, pharmacoépidémiologiste, GSK : L'épidémiologie au service des vaccins anti-viraux

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

17 juillet