Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Pierre Dornier : favoriser la petite reine à Bruxelles

Portraits

-

29/09/2015

Après ses études d’histoire et sa licence professionnelle d’études territoriales appliquées à l’Université de Strasbourg, Pierre Dornier s’est engagé dans le monde associatif pour porter des projets en faveur de l’environnement et du social. Actuellement, il promeut l’usage du vélo dans la capitale belge.
 

Fervent cycliste, Pierre Dornier utilise son vélo quotidiennement pour ses déplacements. Quand il arrive à Bruxelles et que se présente l’opportunité d’intégrer l’association GRACQ (Groupe de recherche et d’action des cyclistes quotidiens), il n’hésite pas. L’association milite pour des déplacements à vélo plus sûrs et agréables, elle représente les cyclistes en Wallonie et à Bruxelles. « Je préfère travailler pour l’intérêt général, l’environnement et le social, plutôt que pour une entreprise dont l’intérêt est de faire des bénéfices. Et puis, à Bruxelles, mon métier me paraît très important car les infrastructures en faveur du vélo sont peu développées, contrairement à Strasbourg, par exemple. Il y a beaucoup à faire » estime-t-il.


Améliorer l’environnement cyclable
Recruté comme chargé de projet, il monte et gère les projets associatifs. Par exemple, de juin à aout 2015, il coordonne le projet national, My bike world, destiné à améliorer l’environnement cyclable (pistes, zones de limitation, voies, stationnements, etc.) en collectant les besoins et les projets des habitants pour inciter les pouvoirs publics. « Organiser cet évènement est un beau challenge, je gère le projet de A à Z : communication, graphisme, recherche et relations avec les sponsors… ».

Pierre Dornier est familier du milieu associatif. Précédemment, il travaillait dans une ONG à Francfort, Frankfurter Zukunftsrat. Ce laboratoire d’idées propose aux jeunes Européens d’imaginer l’Europe de demain, à travers des ateliers, des workshops. Son projet à moyen terme est de poursuivre sa carrière dans l’univers du vélo, mais à une échelle européenne, car la dimension multiculturelle lui manque.


Etudiant relais
A l’Université de Strasbourg, il a suivi sa première année de licence d’histoire (2007) ainsi que son master recherche Histoire et civilisation de l'Europe (2011) à la Faculté des sciences historiques. Il a parfait son cursus avec la licence professionnelle Études territoriales appliquées, grâce à l’enseignement à distance.

Son master et sa licence d’histoire lui ont permis de développer son esprit critique et curieux. La licence professionnelle a représenté un « déclic » dans son parcours. « C’était un enseignement plus terre à terre, très concret, qui m’a aidé à comprendre les collectivités territoriales et les institutions européennes. J’ai aussi appris à organiser une conférence de presse, à créer un site internet. Elle m’a ouvert les yeux et des portes » dit-il.

Il se souvient davantage de la vie hors les murs de la fac. Logé en cité universitaire, il s’était porté volontaire comme étudiant relais, un dispositif du CROUS destiné à rompre l’isolement, améliorer l’accueil, favoriser le lien social et l’entraide. Il se souvient des évènements qu’il organisait, tels que des pique-niques à l’Orangerie ou des fêtes dans l’aula du Palais universitaire. Où l’on constate que sa vie étudiante contenait déjà le germe de son engagement pour les autres.
 

Stéphanie Robert

531 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Noufou Ilboudo, coordinateur, Action contre la faim, Burkina Faso : Au secours des populations déplacées au Burkina Faso

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

28 septembre

Portraits

Philippe Zech, directeur de l'agence Lynx RH Strasbourg : Le candidat au cœur du processus de recrutement

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

18 septembre

1

Portraits

Aurélie Bedu, professeure de mathématiques, Illkirch-Graffenstaden : diriger la nouvelle génération vers les sciences

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

31 août