Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Mehdi Lebel, directeur et fondateur de Bloomays : « Trouver des solutions humaines »

Portraits

-

28/05/2020

Diplômé de l'EM Strasbourg, Mehdi Lebel a fondé sa société, Bloomays, à Paris en 2019. Il apporte conseil en stratégie digitale et manage des équipes de free-lance pour les projets web de ses clients du luxe et du commerce de détail. Bénévolement, il aide aussi les anciens détenus et les jeunes à s'insérer dans le monde du travail et débute comme ambassadeur du réseau alumni.


Avec son expérience de 10 ans dans le management des équipes de consultants en informatique et nouvelles technologies, Mehdi Lebel s'est lancé dans l'aventure de l'entrepreneuriat à 35 ans, en fondant Bloomays. En à peine un an, la jeune pousse a déjà réalisé 3 millions de chiffres d'affaires ! Et l'épidémie de coronavirus n'a que peu d'emprise sur son activité, car l'équipe a l'habitude de travailler à distance, avec le numérique. 


Esprit start-up

Avec son associé, huit collaborateurs et une trentaine de consultants en mission, Mehdi Lebel conseille en matière de stratégie digitale et réalise les projets web de ses clients, les marques du luxe, de prêt-à-porter et du commerce de détail en constituant des équipes de freelance. Il s'agit principalement de plateformes de e-commerce pour le marché international, notamment chinois. Chanel et LVMH comptent parmi ses clients. C’est une entreprise de services du numérique, « avec l'esprit start-up qui donne beaucoup de liberté », dit-il. Agilité, réactivité et flexibilité sont ses maîtres-mots. Il a aussi à cœur de sécuriser l'activité des  freelances. « On leur donne un sentiment de corporation, d'équipe. Nous les payons à réception de leurs factures et nous refacturons au client. Nos marges sont transparentes. »


« Un écosystème ultra stimulant »

Fort de ce succès, le jeune entrepreneur lance en juin un nouveau projet, Hirey, une plateforme de services en ressources humaines, sur le même principe que Bloomays. Elle mettra en relation des entreprises avec des freelances en RH pour du conseil et la réalisation de projets. « J’aime trouver des solutions humaines. Je vends des prestations intellectuelles. L'écosystème dans lequel je baigne, celui des start-up, de la tech parisienne, est ultra stimulant, hyper enrichissant » s’enthousiasme-t-il.

Auparavant, il a travaillé 10 ans dans ce domaine, pour des cabinets de conseils anglosaxons installés à Paris et des clients d'envergure mondiale. Il affectionne cet environnement international, lui qui est né en Amérique du Sud, a passé un Abitur (bac allemand), a vécu en Allemagne, en France et au Mexique... « Je n'ai jamais connu de grandes difficultés dans ma vie, avec un père attaché culturel, une mère institutrice, j'ai un patrimoine culturel solide. Pour reprendre la théorie de Bourdieu, chez moi, il n'y a pas de murs, il n'y a que des livres. J'ai envie d'aider ceux que je croise, qui n'ont pas eu autant de chance que moi ». 


Envie d'aider

Mehdi Lebel donne de son temps chaque semaine dans deux associations : l'une, Mozaik RH, accompagne les jeunes diplômés issus de la diversité de Montreuil dans leur insertion professionnelle, et Wake up Café aide les anciens détenus à s'insérer. Dans les deux cas, il les conseille sur leur CV, l’entretien d'embauche, la valorisation de leurs atouts, leur visibilité sur les réseaux sociaux... « Je prends beaucoup de plaisir à coacher » dit-il.

Le jeune entrepreneur a étudié à la Sorbonne jusqu'en licence de management, puis à l'EM Strasbourg, en master de négociation commerciale. « Je voulais cette école et aucune autre. C'était la seule à garantir une année d'étude à l'étranger. Et j'adore Strasbourg, son environnement international, la région et son vin... Par la force de son diplôme, l'EM m'a donné confiance en moi. Je n'ai eu aucun problème à m'insérer ».


Depuis peu, il est ambassadeur du réseau alumni à Paris. En tant qu'ainé, il recommande aux jeunes de s'intéresser à l'entrepreneuriat dès les bancs de la fac. « Démarrez vos propres projets le plus tôt possible, rencontrez des entrepreneurs, soyez acteur de ce monde ».


Propos recueillis par Stéphanie Robert

936 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Noufou Ilboudo, coordinateur, Action contre la faim, Burkina Faso : Au secours des populations déplacées au Burkina Faso

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

28 septembre

Portraits

Philippe Zech, directeur de l'agence Lynx RH Strasbourg : Le candidat au cœur du processus de recrutement

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

18 septembre

1

Portraits

Aurélie Bedu, professeure de mathématiques, Illkirch-Graffenstaden : diriger la nouvelle génération vers les sciences

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

31 août