Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Eric Litzler : Business et sport

Portraits

-

08/01/2016

Diplômé en sciences et management du sport à l’Université de Strasbourg ainsi que de l’ESSEC, Eric Litzler a fondé sa société de communication internet en 2004. Son cœur de métier est assez naturellement très lié au domaine sportif.
 
Eric Litzler a créé sa première société, Sport stratégies, avec d’autres associés en 2003, alors qu’il était en MBA à l’ESSEC (Paris), juste après sa maîtrise en management du sport à Strasbourg. C’était un media sur le marketing sportif, d’abord créé pour le web puis décliné en magazine papier. WEB stratégies est né un an plus tard pour accompagner le développement de la première et Eric Litzler en a pris les rênes lorsque les deux sociétés se sont séparées en 2008.
 
Web et community management
L’entreprise compte une dizaine de salariés et propose des services en matière de développement de sites internet et d’applications Facebook ou mobiles, de gestion de réseaux sociaux et d’animation de communautés. Leurs clients sont des grands groupes et des fédérations sportives. La société gère également le site communautaire dédié au running (www.running-club.fr) et vient de racheter un site d’e-commerce de jardinage. « Réussir ces deux projets, les développer, représentent les gros défis des mois à venir » dit-il.
 
Lui et son associé sont diplômés en sport, ce qui les dirige assez naturellement vers les projets et les clients en lien avec ce domaine. « Nous travaillons sur les JO, les championnats du monde de hand-ball, de basket… Quand on est sportif, c’est très motivant ». Son métier se partage entre la gestion des projets en cours et des différents intervenants (développeurs, community manager, graphistes…), les relations clients, l’aspect commercial et la partie administrative (recrutements, facturation…).
 
STAPS et MBA
Eric Litzler est entré en STAPS à Strasbourg en 2000, avec le projet de devenir prof de sport, mais lors de son premier stage, il réalise que le professorat ne lui convient pas. Il découvre le management du sport en licence et choisit cette spécialisation en maîtrise. Il a trouvé sa voie : l’alliance entre le sport et les affaires. Ce qui l’engage à poursuivre en MBA à l’ESSEC pour 3 ans. « L’université m’a appris à rechercher les informations, à être débrouillard. Je conseille aux étudiants de ne pas hésiter à découvrir et à réaliser des choses par eux-mêmes, comme par exemple, dans notre domaine, créer un site internet, gérer une page Facebook, etc. Aujourd’hui, c’est ce qu’ils auront réalisé à côté de leurs études qui fera la différence » estime-t-il.
Stéphanie Robert
 
 

635 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Philippe Zech, directeur de l'agence Lynx RH Strasbourg : Le candidat au cœur du processus de recrutement

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

18 septembre

1

Portraits

Aurélie Bedu, professeure de mathématiques, Illkirch-Graffenstaden : diriger la nouvelle génération vers les sciences

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

31 août

Portraits

Catherine Cohet, pharmacoépidémiologiste, GSK : L'épidémiologie au service des vaccins anti-viraux

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

17 juillet