/medias/image/20656092195bc88714b9d89.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Ce qui fera de vous un bon manager : compte-rendu de l'afterwork du 16/01/2020

Emploi

-

17/01/2020

-

1

Qu’est-ce qui fait un bon manager ?

  • Écoute
  • Valorisation
  • Bienveillance
  • Congruence
  • Tenir les objectifs
  • Leadership naturel

Qu’est-ce qui fait un excellent manager ?

  • Emmener les gens plus loin
  • Défendre son équipe
  • Le leader, le visionnaire
  • Avec un peu de sagesse
  • Savoir déléguer

Quelles sont vos attentes d’un manager ? 

  • Empathie
  • Confiance
  • Reconnaissance

Le manager attend de l’efficacité, le collaborateur attend de la reconnaissance, il faut trouver un moyen de s’accorder en essayant de parler le même langage que son interlocuteur. 

Éviter de transposer vos propres attentes sur les autres, vos managés n’ont pas forcément la même vision ou les mêmes attentes. 

Essayer de trouver les leviers de motivation propres à chacun 

Exemple : Une personne était réfractaire à un changement de logiciel, pour le motiver son responsable lui a promis une prime.
Malheureusement, motiver un employé par l’argent alors que ses leviers sont le lien et la routine, ne fonctionne pas.  Il vaut mieux parler son langage :  « ça va poser des problèmes dans l’équipe, qui peut amener une mauvaise ambiance (lien) et si tu ne souhaites pas utiliser ce nouveau logiciel, peut-être devras-tu changer de service (routine) »


Quel est le rôle d’un manager ?

  • fédérateur
  • un décodeur des directives de l’entreprise à son équipe
  • un fusible
  • accompagnateur des équipes vers la réussite des objectifs de l’entreprise

Un bon manager est souvent reconnu comme bon par la hiérarchie et ses collaborateurs.

Attention à ne pas vouloir tendre à 100% d’adhésion, vous allez vous essouffler sinon, car vous ne contenterez jamais tout le monde. 

Il faut accepter la posture de manager, c’est-à-dire qu’il est le lien entre la hiérarchie et ses collaborateurs, qu’il doit faire avancer son équipe vers les objectifs définis en amont, etc. 


Il existe 2 écoles dans la gestion d’entreprise : Économie vs Épanouissement 

ÉCONOMIE : on ne prend en compte que l’aspect économique de l’entreprise sans penser au bien-être de ses salariés.

ÉPANOUISSEMENT : c’est une nouvelle école qui prend de plus en plus en compte l’épanouissement des collaborateurs dans la structure et qui ne nie pas que le travail puisse être une source d’épanouissement nécessaire aux individus et que la structure à un rôle à jouer dans ce processus. 

L’on tend de plus en plus vers la prise en compte de l’épanouissement professionnel, l’avenir est un mix des deux écoles.

Témoignage : 

Maintenant les clients demandent que l’entreprise respectent les normes RSE (Responsabilité Sociétale des entreprises, correspondant à la prise en compte par la structure des enjeux sociétaux et éthique comme le développement durable, la mixité des équipes, etc.)  alors qu’il y a quelques années, ils ne demandaient que les certificats qualité. 

Que faites-vous pour rendre votre conjoint ou amis heureux ? 

Nous sommes attentifs aux besoins de la personne : on l’écoute, On l’observe, on scrute les signes de bien-être, l’on est présent, etc.

En tant que manager, reprenez ces principes. 

Apprenez aux salariés à devenir autonome sur leurs besoins car si l’on est dans le comblement des besoins des autres, vous êtes dans la valorisation de votre ego. Cela vous épuisera et vous vous retrouverez tôt ou tard en situation de burn out.

La psychologie commence par soi, il faut mieux se comprendre soi-même avant de comprendre les autres. Sinon vous allez transposer vos propres besoins sur les autres sans vous en rendre compte.



Quelle est ma personnalité ?

Quelles sont vos 3 qualités et vos 3 défauts tout simplement.

Si vous ne savez pas vous présenter en 3 mots, quels sont vos forces et faiblesses, travaillez absolument sur cette question.  

Quels sont les personnages de mon ego ?

L'ego fonctionne sur vos expériences passées : il sélectionne quelques évènements dans votre vie (mais on ne sait pas encore pourquoi tel ou tel évènement et pas un autre) et cela va construire votre manière de fonctionner.

L’ego aime la routine et reprendra toujours le même schéma de fonctionnement. Il faudra donc travailler consciemment sur d’autres schémas à adopter, si vous souhaitez changer et que cela fonctionne. 

Quelle est votre vision de l’entreprise d’aujourd’hui et de demain ? 

Si vous voyez que votre vision du monde et de l’entreprise ne correspond pas à votre structure, n’hésitez pas à changer pour votre bien-être. 

Assumez-la et honorez-la !

Quels sont mes besoins ?

Grille de Tony Robbins et Cloé Madanes : les 6 besoins humains-

  • Sécurité/certitude/routine* : besoin de savoir ce qui va se passer pour se sentir en sécurité
  • Incertitude/variété/changement/liberté : besoin d’être confronté à des surprises, problèmes pour se forger et donner du piment à la vie
  • Connexion/lien/amour : besoin de se lier aux gens, d’être aimé, de faire partie d’une ou plusieurs communautés - l’ambiance ou la relation avec les clients peuvent être plus importants que les tâches, pour eux
  • Évolution / développement personnel : besoin de grandir, d’avancer, de s'améliorer, de réussir - aime le challenge
  • Contribution : le besoin d’apporter quelque chose au monde, d’aider, de rendre le monde meilleur, etc. - ce que je fais a du sens et j’apporte quelque chose à la communauté
  • Importance/reconnaissance *: se sentir important, spécial, unique ou indispensable

* Il faut faire attention à ces besoins chez vos collaborateurs car ils nous branchent sur soi et pas sur les autres.

Si vous sentez un collaborateur proche du besoin d’importance/reconnaissance ou de sécurité, travaillez un peu plus avec lui car ces besoins amènent plus de problèmes que les autres. 

Les 4 styles de management

  • Directif : peu relationnel très organisationnel, bien en cas d’urgence quand on doit savoir vers où on doit aller
  • Persuasif : le plus efficace au quotidien, organisé, pose un cadre mais assez d'empathie pour prendre en compte les collaborateurs, garde sa direction et essayer d’emmener l’équipe vers l’objectif
  • Participatif : bien pour la convivialité, pas très cadré, bon pour la créativité, fait émerger des idées
  • Délégatif : faut confiance aux gens, travaille sur l’autonomie des gens, fait confiance aux collaborateurs pour avancer sans lui 

Effet pygmalion : c’est une prophétie autoréalisatrice. Plus l’on croit en sa réussite, plus l’on a de chance que cela se réalise. Donc plus on valorise un salarié, plus il y a de chance qu’il soit efficace et qu’il réussisse à atteindre ses objectifs. 

 

Résultat de recherche d'images pour


Dans quel style de management je me retrouve ?

La psychologie du collaborateur fonctionne avec les mêmes questions que pour soi. A vous de faire le même effort de compréhension que pour vous-même.

Quelques outils pour vous aider :  

  • Personnalité – MBTI/insights – attention à ne pas mettre les gens dans des cases, permet juste d’avoir des pistes de compréhension
  • Vie privée : sa vie privée pourra vous renseigner sur son état au travail. S’il est en plein divorce cela risque de se ressentir. A vous de lui laisser un espace de parole pour libérer la tension (on ne parle pas de quelque chose de récurrent et de chronophage, mais d’un moment ou deux ponctuellement). 
  • Quelles sont ses forces et faiblesses ?
  • Les personnages de son ego
  • Quelles sont ses motivations/besoins : vous pouvez faire passer un questionnaire de motivation à votre équipe


Définir sa méthode de gestion de projet ? 

- Waterfall – en cascade – cycle en V

Plus facile quand tout le monde sait quoi faire et qu’il ne faut pas interagir tous les jours

- Agile 

Cycle de 2 à 4 semaines de travail – livraison au client pour avoir des retours – plus adaptable - plus difficile de calculer un budget - plus difficile en télétravail - nécessite une réunion de 10-15min tous les jours. 



Quelques outils de management bien pratiques 

  • Gantt ou gestion de projet visuel avec post-it

Par exemple : chaque membre de l’équipe met ses propres post-it, en rajoute, en enlève en fonction de ses tâches à réaliser ou effectuées, l’on peut se retrouver devant, ce qui génère du lien

  • Un calendrier partagé en ligne pour gagner du temps 
  • Déterminer les forces de l’équipe : qui sont les enthousiastes, les énergies neutres et les récalcitrants – il faut 1/3 de convaincus pour amener les autres et réussir un projet 
  • Questionnaire des motivations
  • Bilan de fonctionnement fonctionnel tous les trimestres (comment fonctionne l’équipe ?), cela donne un cadre et aide à s’y tenir, permet de sécuriser. Faire une réunion thématique, pour être efficace.
  • Les rôles délégués en réunion : identifier en début de réunion le cadreur (gardien du temps, recentre le débat sur l’ordre du jour), facilitateur (animateur, veille à la participation active de tout le monde, reparti la parole si nécessaire), agitateur (cherche des solutions, stimule les idées, aider à réfléchir hors cadre), catalyseur (entraîne vers la prise de décision, vers des actions concrètes)
  • Brainstorming avec post-it
  • SCORE (symptômes, causes, objectif, ses ressources, effets attendus) permet de faire des entretiens de recadrage – c’est factuel, ce n’est pas un jugement
  • DESC (Décrire, exprimer, solution imaginée, conséquences potentielles) : pour un entretien de recadrage – exprimer vos sentiments, proposer une solution, si on ne trouve pas de solution voilà les conséquences qui pourraient arriver
  • Communication Non Verbale (Fait, ressenti, besoins, demande) 
  • SMART (spécifique, mesurable, atteignable, réaliste, temporel)

Vérifier que la personne a bien compris l’objectif, faites-la reformuler

  • Tableau des indicateurs (par rapport aux objectifs de votre équipe)


Bibliographie

Les 5 blessures de l’enfant – Lise Bourbeau

65 outils pour accompagner le changement – Arnaud Tonnelé

Le management au quotidien : les 10 rôles du manager – Henry Mintzberg

Les intelligences multiples - Pr. Howard Gardner


Liste des ressources du Réseau Alumni sur le management 

Webinars

Les apports de la psychologie positive dans le management par Isabelle Hornecker 

Accompagner la démarche de changement dans mon entreprise par Thomas Fritsch

Compte-rendus d’afterworks et ateliers: 

Le management bienveillant par Laurence Perrin

S’épanouir au travail par le cabinet Y’voir et Leroy Merlin

Manager efficacement par Thomas Fritsch

Développer l’efficacité du groupe par Lucien Rakoton


Prochain évènement sur le management : 

28 mai à 18h30 – L’agilité, nouvelle transformation pour l’entreprise


Propos de Thomas Fritsch, recueillis par Laetitia Sciacca

205 vues Visites

1 J'aime

  • management
  • relations professionnelles
  • psychologie positive
Retours aux actualités

Commentaires1

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Emploi

Comment mettre en place les entretiens structurés ?

User profile picture

LAETITIA SCIACCA

14 janvier

Emploi

Les neurosciences peuvent-elles améliorer notre vie en entreprise ?

User profile picture

LAETITIA SCIACCA

07 janvier

Emploi

La communication non verbale : différents courants, limites et conseils

User profile picture

LAETITIA SCIACCA

19 décembre