/medias/image/20656092195bc88714b9d89.jpg

L’archéologie préventive, opérateur de découvertes scientifiques ? 2e session des Rencontres Alumni

Rencontres Alumni - 1078 vues - 51 participants
lundi 18 mars 2019
12:00 - 14:00
Amphithéâtre du Collège doctoral européen
STRASBOURG FRANCE
La date limite de clôture des inscriptions est passée.


Les Rencontres Alumni s'adressent à un public mixte averti (étudiants, alumni et invités) ; une occasion de confronter l'approche menée dans les laboratoires universitaires avec les attentes du monde professionnel socio-économique, tous deux appelés à s'enrichir mutuellement.  Cet événement est proposé par Jean-Claude Gall, professeur émérite en paléontologie et ambassadeur du Réseau Alumni pour l’année 2018/2019. Quésaco ?


Fig. 1
Fig. 2


L’archéologie préventive, opérateur de découvertes ?

Les révélations sur le passé romain de Strasbourg à la suite des récentes découvertes de Koenigshoffen

Collaboration ArcHiMedE/ UMR 7044 - Archéologie Alsace & ANTEA Archéologie


Les intervenants

Michel HUMM, professeur d'histoire romaine à la Faculté des sciences historiques et directeur de l’unité de recherche « Archéologie et histoire ancienne : Méditerranée – Europe » (ArcHiMedE) - UMR 7044

Pascal FLOTTÉarchéologue territorial, Archéologie Alsace

Séverine BLIN, chargée de recherche au CNRS au sein de l'unité de recherche "Archéologie et philologie d'Orient et d'Occident" (AOrOc) à l'ENS Paris et membre associée de l’UMR 7044 ArcHiMedE.

Modération du débat : Marion RIEGERT, journaliste rédactrice scientifique, Service de la communication Unistra.


Le programme

Les révélations de la nécropole romaine à Koenigshoffen suite aux fouilles préventives avant travaux pour le prolongement du Tram, ont permis de faire des découvertes de première importance. Cette rencontre présente le travail de recherche effectué par l'un des deux opérateurs de l’archéologie préventive, partenaires du laboratoire ArcHiMedE (CNRS et Université de Strasbourg), lors de campagnes de fouilles : Archéologie Alsace, qui a découvert des lots de sculptures funéraires très importantes d’une qualité exceptionnelle. ANTEA Archéologie, a pour sa part,  mis au jour deux stèles funéraires datant du 1er siècle après J.-C., dont l’une porte une inscription mentionnant un "architectus".

Quel est le mode de fonctionnement de l’archéologie préventive ?

Qui sont les acteurs des découvertes actuelles au niveau national et régional ?

Les projets d’aménagements du territoire permettent-ils d’être sources de découvertes ?

Quelle suite est faite aux découvertes de l’archéologie préventive dans le cadre des publications académiques et en termes de valorisation du patrimoine ?

Quelles passerelles entre l’archéologie préventive et l’archéologie académique ?


En savoir + 

http://archimede.unistra.fr

https://www.archeologie.alsace

http://www.antea-archeologie.com

https://www.inrap.fr

Les étapes de l'archéologie préventive sur le site de la DRAC Grand Est

https://www.musees.strasbourg.eu/musee-archeologique


La présentation sera suivie d'un débat et d'un cocktail de réseautage.


Fig.1 :  Sphinge provenant d'un mausolée de la nécropole romaine de Koenigshoffen (cliché Pascal Disdier, CNRS)

Fig 2 : Fouille d'un édicule funéraire du 1er siècle apr. J.-C. (cliché Pascal Disdier, CNRS)

Diffusé sur Club Nouvelle-Zélande, Club Belgique, Centre universitaire d'enseignement du journalisme (CUEJ), Clu...
Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire
  • Imprimer
  • Ajouter à mon agenda        
Lieu
46, Boulevard de la Victoire
67000 STRASBOURG
Documents
1 documents
Participants
Veuillez vous connecter pour accéder à la liste des participants.
51 participants
Intéressés
Veuillez vous connecter pour accéder à la liste des intéressés.
1 intéressé