Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Tout savoir sur le volontariat international – VIE/VIA

Emploi

-

01/02/2019

-

2

Retour sur la conférence du 28 janvier dernier 2019 ainsi que quelques rajouts suite à celle du 20 février 2020 (en violet)


Voici les points à retenir :


Un peu de vocabulaire et quelques chiffres pour se repérer : 


Business France est chargée du développement international des entreprises françaises, des investissements internationaux en France et de la promotion économique de la France. Dans ce cadre c’est elle qui est en charge de la gestion du dispositif VIE/VIA.

On parle ici de Volontariat International en Entreprise (VIE) ou en Administration (VIA). Les mêmes règles s’appliquent pour l’un et l’autre. 

Volontariat ne veut pas dire bénévole. Être VIE/VIA c’est partir pour une mission de 6 à 24 mois à l’international, dans une entreprise ou une administration tout en bénéficiant d’une rémunération et d'un statut public protecteur. 

Et depuis 2000 ce sont 73 000 jeunes qui sont partis vivre une première expérience professionnelle à l’étranger, dans 7 200 entreprises. 92% sont recrutés directement après cette expérience.


Qui peut partir en VIE/VIA et quand ?



Vous n’êtes pas obligé.e d’être déjà diplômé.e pour postuler pour un VIE/VIA. Par contre il est difficilement envisageable pour une année de césure. L’entreprise qui va investir dans votre formation peut en effet vous proposer une mission jusqu’à 24 mois, et peut être une embauche par la suite.

Le VIE/VIA peut parfois être validé comme stage de fin d’étude (à voir avec votre responsable de formation). Vous pouvez également partir après une première expérience professionnelle.


Quel est le statut d’un VIE/VIA ?


Il n’y a pas de contrat de travail. C’est Business France qui se charge de votre mission via une lettre d’engagement. Attention il n’y a pas de période d’essai, faite le bon choix de mission !

La mission est rémunérée, en euros sur votre compte en France, selon une grille fixée par pays (le montant de rémunération n’est pas négociable). Dans certains pays la prise en charge du logement par l’entreprise est obligatoire pour des raisons de sécurité ou de coût de la vie.

Les frais de transport vers le pays de destination (un aller/retour + 150 kg de bagages) sont pris en charge.

La couverture santé est comprise. Vous ne cotisez pas à l’assurance chômage (donc n’acquérez pas de droits) ni à la retraite. Vous bénéficiez de 2.5 jours de congés payés par mois. 

Attention, vous n'êtes pas soumis au 35h mais à la durée légale du travail prévue dans le pays (40h au Canada, par exemple). 

Business France a des bureaux partout dans le monde qui vont assurer la liaison avec vous pendant votre séjour ce qui peut être rassurant quand on est « au bout du monde ».


Quelles missions en VIE/VIA ?




La langue de travail n'est pas forcément la langue du pays. C'est en général noté dans l'annonce et n'hésitez pas à demander. 

Exemple d'Alice (témoin 2020), elle a effectué un VIE a Dortmund en Allemagne mais la langue de travail était l'anglais. 

Elle a développé son allemand en se socialisant et en prenant des cours du soir. 


Comment trouver un VIE/VIA ?


Civiweb est le job board des annonces VIE/VIA de Business France. 70% des offres de VIE sont pourvues via des annonces parues sur ce site. Vous devez vous y inscrire pour vérifier votre éligibilité au dispositif. Vous apparaitrez dans la cvthèque qui permettra aux recruteurs et sourceurs de vous repérer.  Donc prenez le temps de bien compléter votre profil.

Vous pouvez également trouver des annonces directement sur le site des entreprises (l'un des meilleurs moyens), et sur le job board du réseau Alumni de l’Université

La sélection de votre candidature est faite par l’entreprise. 

Il existe également 2 groupes facebook où sont partagés des offres de VIE/VIA en plus des discussions : 

- "communauté européenne de l'emploi"

- "volontariat international en entreprise"

Pour exemple, Alice (témoin 2020) a trouvé son poste en VIE sur le site carrière de l'entreprise, après avoir entendu parlé par le réseau d'un poste se libérant.

 Coralie (témoin 2020) à trouvé son VIA sur le groupe facebook "communauté européenne de l'emploi". 

N'hésitez pas à contacter des personnes qui ont effectué un VIE/VIA, des salariés d'une entreprise qui vous intéresse particulièrement, etc

Ce réseau vous permettra d'être au courant d'un poste se libérant et donc de postuler rapidement. D'autant plus que pour certaines offres et pays convoités, l'annonce ne reste que quelques heures en ligne.


Quelques astuces !


Le VIE/VIA est un excellent tremplin pour lancer sa carrière mais il faut se donner les atouts pour être un candidat retenu !

Connaître la réalité du « marché » : connectez-vous sur civiweb pour prendre connaissance du type de missions proposées en VIE/VIA. Ayez en tête ces quelques chiffres :
52% des VIE sont en Europe, 17% en Amérique du Nord, 15% en Asie-Océanie, 6% en Afrique, 5% en Amérique du Sud.
Le top 3 des pays accueillant des VIE sont : USA, Belgique et Allemagne. Donc si vous rêvez de partir en Australie la concurrence sera rude. Par contre si vous avez un bon niveau d’Allemand de nombreuses opportunités s’offrent à vous.

Avoir un projet à l’international préparé et réfléchi. Sur votre CV cela se traduira pas la maîtrise des langues, une ou des expériences à l’international de tout nature (voyages, échanges, stages…)

Les expériences professionnelles préalables (stage, projet de fins d’études, job étudiant…) témoigneront de votre autonomie. N’oubliez pas qu’une entreprise s’apprête à vous envoyer, à l’étranger, parfois seul.e, donc elle doit être rassurée sur votre degré d’autonomie.

Faites ressortir très clairement ces éléments dans votre CV. Ils inviteront le recruteur à lire votre lettre de motivation qui détaillera votre …. motivation !

Exemple de Coralie : son engagement associatif a beaucoup compté lors de l'entretien, tout comme sa jovialité. 

En effet, elle a été recruté sur un VIA dans une ambassade, le réseautage étant une part importante de son travail, ses compétences relationnelles ont été un facteur déterminant. 

Et n’oubliez pas, le réseau alumni est un réseau international ! Vous pouvez prendre contact avec les diplômés de l’Université de Strasbourg partout dans le monde, via l’annuaire ou notre réseau d’ambassadeurs.


1161 vues Visites

J'aime

Commentaires2

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Emploi

Comment valoriser son travail en entreprise

photo de profil d'un membre

LAETITIA SCIACCA

15 septembre

Emploi

Les Emails Sympas du Recrutement : Un contenu quotidien pour te divertir et garder le :D

photo de profil d'un membre

LAETITIA SCIACCA

08 septembre

Emploi

Networker en période de crise : l’art et la manière

photo de profil d'un membre

LAETITIA SCIACCA

01 septembre