Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Thomas Fritsch, coach : « La vie que vous imaginez ne tient qu'à votre pleine volonté de l'expérimenter ! »

Témoignages

-

24/08/2018

Rencontre pleine d’énergie avec un coach passionné qui remet de la joie dans les parcours professionnels.


Quelles sont les principales missions de votre poste actuel ? 

En tant que coach professionnel, je cumule une activité libérale indépendante et une activité salariée dans le domaine de l’épanouissement et la transition professionnelle. Dans ces 2 activités, j'accompagne des personnes (étudiants, salariés, entrepreneurs et personnes en recherche d'emploi) à définir leur projet professionnel sur la base de ce qu'ils sont véritablement et de ce qu'ils ont profondément envie d'exprimer dans leur vie, au travers d'une activité professionnelle réaliste. Cela peut se traduire par un accompagnement à la réorientation, la formation pour adulte, la recherche d'emploi ou encore la création d'entreprise.


Pouvez-vous nous décrire votre parcours universitaire et professionnel ? 

Après un BAC S préparé dans l'idée de me donner le maximum de chances pour la suite (étant perdu dans mon orientation), j'ai intégré la licence LEA dans l'objectif de devenir Professeur des Écoles. Mais j'ai très vite pris conscience au travers de rencontres clés que le métier ne me permettrait pas du tout de m'épanouir. J'ai alors poursuivi mes études vers un Master dans le Développement Durable, qui rejoignait beaucoup mes valeurs humanistes du moment.

Mais j'ai rapidement déchanté quand j'ai obtenu mon diplôme et me suis rendu compte que les postes auxquels je pouvais prétendre étaient vraiment peu nombreux. J'ai dû rebondir et j'ai décidé d'accepter au bout de quelques mois un premier emploi dans un service SAV de crédit à la consommation. Découvrant un univers dont les valeurs étaient totalement à l'opposé des miennes, je n'ai pas reconduit un CDD que l'on me proposait. J'ai passé alors plusieurs mois à rechercher un emploi dans mon domaine jusqu'à trouver un poste d'ingénieur commercial dans le secteur du Bâtiment Durable. J'ai pu alors être formé en interne aux compétences commerciales grâce à une AFPR (dispositif accessible à tout demandeur d'emploi). Passé 6 mois enthousiasmants à travailler sur les aspects techniques des produits à commercialiser, j'ai dû me concentrer sur la stratégie commerciale, et là encore, j'ai senti que je ne m'épanouirai pas.

J'ai alors négocié une rupture conventionnelle pour entamer une reconversion professionnelle. J'avais décidé de ne pas reprendre un emploi tant que je n'aurais pas trouvé la voie dans laquelle je me sentirais vraiment à ma place. D'ébéniste à tatoueur, je me suis immergé dans ces deux univers l'un à la suite de l'autre durant une année (rencontre de professionnels, stages découverte, recherches diverses sur les métiers), jusqu'à conclure avec déception que ce n'était pas non plus fait pour moi. Jusqu'au jour où j'ai découvert les métiers du coaching. J'y ai rapidement retrouvé mes valeurs et je me suis lancé pour un an et demi de formation grâce à mes économies, sans savoir où cela allait m'emmener.

A la fin de la formation j'ai commencé à coacher en indépendant auprès de particuliers. Par besoins financiers, quelques mois plus tard, j'ai accepté un emploi à mi-temps de formateur en techniques de recherche d'emploi au cours duquel j'ai découvert l'univers de la transition professionnelle, dont je ferai ma spécialité par la suite. A la fin de ce contrat, je décide de faire mes expériences en coaching à 100% de mon temps durant un an : conférences, ateliers, vacations en université, coachings individuels... Ces expériences m'ont réellement permis de me positionner dans ma pratique : c'est en testant que j'ai su comment j'avais envie de travailler et avec quel public. Cela n'a cependant pas été exempt de douleurs!

Cherchant à découvrir le coaching en entreprise, je commence alors peu à peu à solliciter les cabinets RH spécialisés en reclassement professionnels. Fort de mon parcours atypique et des challenges que j'avais relevés les dernières années, je démarre en 2017 une collaboration avec un cabinet pour lequel je fais de l'accompagnement de licenciés économiques, de créateurs d'entreprise et de seniors en bilan mi- carrière. A cela s'est ajoutée dans la foulée une proposition d'un autre cabinet pour lequel je réalise maintenant des prestations d'accompagnement de salariés dans des entreprises en restructuration.

Je partage donc mon temps entre mon activité de coaching spécialisé en orientation des étudiants et transition professionnelle des adultes, et les deux cabinets RH (l'un salarié, l'autre prestataire). Ma vie professionnelle est aujourd'hui très diversifiée et c'est grâce à mes multiples périodes de perdition que j'en suis arrivé à m'épanouir moi-même dans l'accompagnement de personnes qui traversent aujourd'hui ce que j'ai vécu hier.


Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées dans votre domaine professionnel ?

J'ai eu beaucoup de mal à trouver mon premier emploi, en lien avec mes études. Puis cela a été difficile de me rendre compte que je n'exerçais pas vraiment dans le domaine que je voulais et de souhaiter changer de voie à 26 ans. Enfin, cela a été difficile de construire mon projet indépendant au fur et à mesure des années et de comprendre seul, comment je voulais travailler. Accéder à la stabilité financière a été un de mes plus grands défis durant tout mon parcours. Mais j'ai appris à considérer les difficultés comme un test de ma persévérance et de ma volonté. Mon expérience m'apprends que je suis capable aujourd'hui de croire en mes projets et de me challenger pour les réaliser, quel que soit le temps que cela prendra !


Aujourd’hui, quels sont vos liens avec l’Université de Strasbourg et son réseau Alumni ? 

J'interviens toujours régulièrement en tant que vacataire sur des thématiques en lien avec l'orientation de l'étudiant et sa professionnalisation. Je participe plusieurs fois dans l'année à des opérations bénévoles des services de l'Espace Avenir et du Réseau Alumni : prêt pour l'emploi, ateliers emploi alumni, coaching d'alumni, soirées parrainages... 

Je tente d'apporter aux étudiants ce qui m'a manqué pour construire solidement mon projet professionnel et le coaching est un merveilleux outil pour cela !

1687 vues Visites

1 J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Témoignages

Retour d'expérience d'une filleule et d'un parrain

photo de profil d'un membre

Evelyne HOUEL

05 novembre

Témoignages

Des Alumni même en Australie !

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

22 août

1

Témoignages

Fabien Fidelin, médiateur social : croire en soi et persévérer

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

05 avril

1