Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Konstantina Lamprou : ressources humaines, environnement et solidarité internationale

Témoignages

-

26/08/2015

Depuis l’obtention de son master en psychologie du travail en 2011 à la Faculté de psychologie de l’Université de Strasbourg, Konstantina Lamprou exerce son métier de chargée des ressources humaines au sein d’ONG et d’organisations associatives engagées.
 

En quoi consiste votre métier de chargée des ressources humaines ?

Après un an et demi passé au sein d’une ONG qui met en œuvre des projets pour réduire la précarité énergétique et limiter le réchauffement climatique en France et dans des pays du Sud[1], j’exerce aujourd’hui au sein d’une ONG spécialisée dans la microfinance sociale, l’entrepreneuriat social et la création de TPE en Haïti, en Afrique et en Asie.

Je suis basée au siège de l’association à Lyon et je m’occupe de la gestion du personnel, de la formation professionnelle, du recrutement et de la formalisation de politiques RH.
 

Qu’est-ce qui vous motive dans l’exercice de votre métier ?

Les relations avec mes collègues, nos projets et nos valeurs communes. De plus, le fait de travailler dans une structure à taille humaine me permet d’exercer des tâches diversifiées et d’avoir une vision globale de la gestion des ressources humaines. Mon travail est donc intéressant et très formateur.
 

Avez-vous d’autres projets professionnels ?

Bien que très attachée au milieu associatif et à ses spécificités en termes de gestion des ressources humaines et de relations humaines, j’aimerais à l’avenir tenter une expérience en entreprise dans le domaine de la santé au travail ou celui de la diversité.
 

Quel est votre parcours à l’Université ?

Après une maitrise en psychologie à Athènes, j’ai intégré l’Université de Strasbourg où j’ai validé mes deux années de Master en psychologie du travail. Entre ces deux années, j’ai également suivi des cours en management des ressources humaines et gestion des relations sociales à la London School of Economics and Political Science (LSE). Durant mes études à Athènes, j’avais également bénéficié d’une année Erasmus au sein de l’Université de Bordeaux.
 

Que vous a apporté votre formation à l’Université dans votre parcours personnel et professionnel ?

Au niveau professionnel, mes études m’ont apporté des capacités d’observation et d’analyse des situations de travail. Elles m’ont permis d’avoir un esprit critique vis-à-vis du fonctionnement d’une organisation et de proposer des pistes d’action pour améliorer les pratiques en place. Plus particulièrement, dans le domaine des ressources humaines, j’ai acquis des compétences dans la recherche de compromis entre les intérêts d’une institution et les intérêts de ses salariés.

Au-delà de ces aspects techniques, mes études en psychologie du travail m’ont surtout amenée à développer une sensibilité citoyenne à l’égard des droits des travailleurs, des conditions de travail, toute forme de discrimination, les inégalités de genre, la surcharge de travail des uns et le chômage des autres…

 

Quel est votre meilleur souvenir ?

En master 2, nous avions une salle dédiée aux 18 étudiants de notre promo. L’Université avait mis en place tous les moyens pour que l’ambiance soit conviviale. Nous travaillions beaucoup en petits groupes, mais pas toujours avec les mêmes personnes et c’était très enrichissant de pouvoir confronter ses idées à celles des autres.
 

Pourquoi vous êtes-vous inscrite au réseau des alumni ?

Je trouve qu’il est très intéressant de voir que chacun de nous a évolué de manière très différente, suivant ses envies, ses valeurs, les opportunités qui lui ont été présentées. Je suis curieuse de connaître l’évolution professionnelle des autres diplômés et je serais ravie de donner des conseils aux personnes qui souhaitent exercer dans le milieu associatif.

[1] Groupe énergies renouvelables, environnement et solidarités (GERES)

Propos recueillis par Stéphanie Robert

651 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Témoignages

Retour d'expérience d'une filleule et d'un parrain

photo de profil d'un membre

Evelyne HOUEL

05 novembre

Témoignages

Des Alumni même en Australie !

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

22 août

1

Témoignages

Fabien Fidelin, médiateur social : croire en soi et persévérer

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

05 avril

1