Accès membre

fr
/medias/image/20656092195bc88714b9d89.jpg

Jean-Claude Gall, professeur émérite : transmettre la beauté de la Terre

  • 15 mars 2019
  • -
  • Catégorie : Portraits
  • -
  • Auteur : Service Relations Alumni UNISTRA
  • -
  • Vu : 209 fois
Jean-Claude Gall, professeur émérite : transmettre la beauté de la Terre

Du haut de ses 82 ans, Jean-Claude Gall est professeur émérite à l'Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre de l’Université de Strasbourg. Alors qu’il était « programmé pour être instituteur », il devient enseignant-chercheur en géologie et paléontologie un peu par hasard. Après 60 ans de carrière, il est aujourd’hui ambassadeur du réseau Alumni pour l’année 2018-2019.

 

Jean-Claude Gall est catégorique : il n’a aucun regret. Il affiche à son compteur de nombreux prix scientifiques, mais il n’aurait jamais imaginé faire carrière dans ce domaine : « je ne pensais qu’à l’enseignement. Et finalement, j’ai eu cette chance » déclare-t-il.
Diplômé d’une licence de Sciences Naturelles en 1959 à l’Université de Strasbourg, il doit passer un diplôme d’études supérieures pour pouvoir présenter l’Agrégation en 1961.
Au commencement de sa carrière, le professeur fait une rencontre : un livre de paléontologie. Une passion est en train d’éclore alors qu’il se spécialise dans le domaine. Par chance, un poste d’assistant en paléontologie se libère à l’Université de Strasbourg. C’est là que tout a commencé.

Faire le lien

Géologie, Zoologie et Botanique : Jean-Claude Gall réalise qu’il s’épanouit en associant les disciplines. Avec sa spécialisation en paléoécologie, il s’ouvre sur une perspective globale du monde pour comprendre la Terre, la Vie et leur histoire. La reconstitution des paysages disparus lui permet ensuite de s’intéresser à la gestion de l’environnement présent. Ainsi, en 1990 il crée avec Henri Vogt le DESS « Sciences de l’Environnement » à l’Université de Strasbourg. « Tous les vendredis après-midi on invitait des personnes du monde professionnel impliqués dans le domaine de l’environnement pour raconter aux étudiants ce qu’ils faisaient » explique le professeur, « c’est là que l’on retrouve mon intérêt pour le réseau Alumni ».
En devenant ambassadeur du réseau Alumni 2018-2019, il souhaite enrichir ce lien entre les étudiants, les enseignants-chercheurs et le monde socio-économique. Il a l’idée de créer les « Rencontres Alumni » qui ont débuté le 14 février 2019.

Transmission

Grâce à ce même réseau, le paléoécologiste rencontre ses anciens étudiants du DESS qui ont fait carrière. « Je me dis : je n’ai pas raté ma vie professionnelle car les étudiants que j’ai formé ont trouvé leur bonheur dans leur profession... J’ai transmis une passion ».
Cet intérêt majeur pour la transmission des savoirs lui vient de son père, un incroyable pédagogue contraint d’abandonner ses études à l’Ecole Normale d’Instituteurs pour partir à la guerre.
Alors élevé dans le culte de ce métier, il ressent le besoin d’acquérir des savoirs, mais encore plus, de les transmettre. « Quand le public a les yeux qui pétillent, s’ils rentrent avec une ou deux idées nouvelles, c’est gagné ! L’enseignement, c’est le plus beau des métiers » confie-t-il. 


L’indéfectible passeur de savoirs

A l’instar de son public, le professeur émérite a les yeux qui pétillent d’enthousiasme lorsqu’il parle écologie et le simple fait de transmettre ses connaissances est une priorité pour lui. Après plus de 60 ans de carrière, Jean-Claude Gall est encore transporté par sa discipline et reste connecté à la vie universitaire. Par le réseau Alumni et l’écriture, cet éternel passionné n’a pas l’intention de s’arrêter là.


Propos recueillis par Louise Guy


Commentaires

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire