Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Célia Stutz : « Vulgariser les savoirs scientifiques pour coopérer entre les différents services »

Témoignages

-

04/08/2017

Diplômée de la Faculté des sciences de la Vie de l’Université de Strasbourg en 2015, Célia Stutz est aujourd’hui chargée de formation au laboratoire Weleda, en Alsace. Un poste où elle doit mobiliser des compétences en coordination, échange et vulgarisation scientifique pour réaliser ses missions. Un métier polyvalent à l’image de son parcours et de sa passion pour les plantes et la nature.

 

En tant que chargée de formation, quelles sont vos principales missions ?

Mon objectif principal consiste à élaborer des formations destinées aux pharmaciens et aux collaborateurs Weleda, notamment aux commerciaux, afin de les sensibiliser aux produits pharmaceutiques et cosmétiques. Lors des formations, j’explique et argumente le choix des plantes utilisées dans la composition des produits et leur efficacité. J’y aborde également quelques rappels anatomo-physiologiques en lien avec les sphères pathologiques traitées. En dehors de celles-ci, j’effectue également de la veille scientifique, de la recherche bibliographique et je participe à des projets en collaboration avec d’autres services tels que le marketing par exemple. Dans le contexte du travail au sein d’un laboratoire pharmaceutique, je suis également amenée à travailler en lien étroit avec le service des affaires réglementaires.

 

Pouvez-vous nous parler de votre parcours universitaire et professionnel ? 

Passionnée par la nature depuis mon enfance, je me suis orientée vers le cursus de biologie proposé à l’Université de Strasbourg. La diversité de débouchés et des cours dispensés m’a motivée à continuer ce cursus. Au fur et à mesure, j’ai choisi des options spécialisées sur les plantes et l’environnement afin d’intégrer le master « valorisation des ressources végétales ». A force de désherber lors de mes jobs d’été dans une jardinerie, il faut croire que j’ai fini par aimer les plantes. C’est d’ailleurs dans le jardin botanique voisin de cette jardinerie, les Merian Gärten de Brüglingen (CH), que j’ai choisi de réaliser mon stage de fin de master qui consistait à évaluer l’état de conservation de prairies maigres de fauche.

Malgré ma passion pour ce domaine, trouver un emploi dans le secteur de l’écologie, où le taux de débouché est faible, n’a pas été facile. Grâce à l’utilisation de mon réseau professionnel, j’ai obtenu un premier poste d’intérimaire dans l’agrochimie, au sein de la partie développement des semences chez Syngenta. Un travail très intéressant, qui consistait à enregistrer des protocoles expérimentaux dans des logiciels d’analyse spécialisés pour l’agronomie et à analyser et gérer des données issues de fermes tests et provenant de toute l’Europe. Cette démarche m’a permis d’augmenter mon employabilité sur le marché du travail. Un pari réussi puisque j’ai reçu, en réponse à l’envoi de candidatures spontanées, une proposition de Weleda pour le poste que j’occupe actuellement.

 

Quelles sont vos futures perspectives professionnelles ? 

A présent, je suis en remplacement d’un congé maternité, sous un CDD d’un an qui prendra fin en juillet 2017. Je reste donc à l’écoute des opportunités qui pourraient s’offrir pour la suite de mon parcours. Toute opportunité à valeur ajoutée équivalente ou supérieure aux postes déjà occupés, et en lien avec le monde du végétal sont susceptibles de m’intéresser.

 

Aujourd’hui, quels sont vos liens avec l’Université de Strasbourg et son réseau Alumni ?

Je me suis inscrite au réseau Alumni avant la fin de mes études en 2015, dans l’idée de trouver une marraine ou un parrain professionnel. Actuellement, je ne peux pas participer aux différents événements par faute de temps, mais je lis régulièrement les portraits de chercheurs, qui me permettent par exemple d’avoir des nouvelles de mes anciens collègues de master et de stage.

 

Propos recueillis par Clément Dufrenne

1247 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Témoignages

Retour d'expérience d'une filleule et d'un parrain

photo de profil d'un membre

Evelyne HOUEL

05 novembre

Témoignages

Des Alumni même en Australie !

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

22 août

1

Témoignages

Fabien Fidelin, médiateur social : croire en soi et persévérer

photo de profil d'un membre

Service Relations Alumni UNISTRA

05 avril

1